Désaccoutumance tabagique : voici 3 méthodes pour la réussir !

Le tabac tue 6 personnes chaque minute ! Il s’agit de la première cause de mortalité évitable sur cette terre.  Raison pour laquelle il est indispensable de se défaire de son accoutumance à la cigarette. Si vous êtes désormais convaincu de ses risques pour votre santé et que vous en avez marre de dépenser une somme faramineuse pour des paquets, alors cet article est fait pour vous. Vous y découvrirez les 3 méthodes pour réussir sa désaccoutumance tabagique. Suivez le guide !

Les effets néfastes de la cigarette sur notre santé

Nul besoin d’être un médecin pour savoir que la cigarette est un vrai danger ! Toutefois, si vous êtes encore perplexe, sachez que le tabac est responsable d’une myriade de maladies. En effet, fumer :

  • Augmente le risque de cancer
  • Provoque l’impuissance sexuelle et peut rendre infertile
  • Accroît le risque de maladies cardiovasculaires
  • Provoque une dégradation de la santé bucco-dentaire
  • Déclenche des troubles du sommeil

Il s’agit des principaux inconvénients du tabac, mais sachez bien évidemment qu’il en existe d’autres. Si vous êtes décidé à retrouver votre souffle d’antan, voici 3 méthodes qui pourraient vous aider dans votre désaccoutumance tabagique.

1.   Faites appel à la cigarette électronique !

L’e-cigarette, communément appelée cigarette électronique, est un dispositif mis au point pour réussir son sevrage tabagique. À la différence d’une cigarette classique, cet appareil n’intègre en rien la combustion. En effet, il fait appel au réchauffement d’un liquide de synthèse appelé e-liquide pour produire un aérosol. Il fonctionne à l’aide d’un chargeur E cigarette électronique. Actuellement, il s’agit de la meilleure solution pour pallier les symptômes d’une désaccoutumance au tabac. À la fois pratique et inoffensive, cette solution allègera significativement vos dépenses et vous évitera l’apparition de graves maladies engendrées par la consommation de cigarette.

2.   Tournez-vous vers l’homéopathie !

Ces dernières années, l’homéopathie s’est positionnée comme étant une alternative idéale pour venir au bout de l’accoutumance au tabac. Pour ce faire, certains homéopathes prescrivent des formules décontractantes comme le Gelsemium Sempervirens ou le Nux Vomica. Ces dernières, préparées en dilution à base de cigarette, sont à consommer avant le fameux « besoin urgent » de fumer. Bien que bon nombre de détracteurs dénoncent son inefficacité, cette méthode a néanmoins aidé des milliers de personnes dans leur démarche de sevrage tabagique.

3.   Pensez à la phytothérapie !

C’est bien connu ! Les plantes guérissent tous les maux, y compris l’addiction au tabac. Les végétaux à l’instar de la valériane provoquent notamment un dégoût envers la cigarette. L’aubépine et la mélisse, quant à elles, bénéficient de vertus anxiolytiques et détoxifiantes pour supprimer les toxines accumulées dans l’organisme. Néanmoins, il est à noter que la phytothérapie ne s’adresse qu’aux fumeurs non dépendants à la nicotine. Il ne présente aucun effet secondaire, néanmoins, il est nécessaire de consulter l’avis d’un médecin avant d’entamer une quelconque thérapie à base de plante.

Acupuncture, hypnose, substituts nicotiniques… Bien sûr, il existe d’autres méthodes pour mener à bien un sevrage tabagique. Quoi qu’il en soit, beaucoup de fumeurs n’ont pas réussi leur désaccoutumance dès les premiers essais. Néanmoins, ce n’est pas une raison de baisser les bras. Souvenez-vous que le secret pour arrêter de fumer réside avant tout dans la patience et la persévérance.

Vous pouvez partager l'article surShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin