Pourquoi initier les enfants au scrapbooking ?

scrapbooking

Le scrapbooking compte assurément parmi les loisirs créatifs qui connaissent actuellement un vif succès auprès des enfants. Permettant de faire de belles créations à partir de papiers et de divers outils dédiés, cette activité manuelle permet non seulement d’aiguiser la créativité de l’enfant, mais aussi de participer au développement de sa motricité fine. Focus sur une activité qui est en passe de devenir un must chez les moins de 15ans.

Aiguiser la créativité de l’enfant

scrapbooking activitéLe principal atout du scrapbooking et des autres loisirs créatifs de ce genre comme le pliage et la peinture acrylique, c’est qu’elle procure diverses idées créatives, permettant ainsi à l’enfant d’aiguiser sa fibre artistique. Réaliser une œuvre personnelle de ses propres mains via une activité manuelle a toujours un impact positif sur la confiance et l’estime de soi et c’est ce que promet l’initiation au scrapbooking.

Les enfants vont travailler sur des objets, utiliser divers outils et choisir entre accessoires pour l’embellissement de leur création, opter pour un support à décorer puis travailler sur son thème jusqu’à la finition de son œuvre d’art. Avec l’aide d’un crayon, de papiers colorés, d’un massicot, d’une règle, de colles et de ciseaux crâneurs, il va pouvoir réaliser des cartes de vœux, des formes de pochoirs, des éléments de décorations, des albums photo et même des cadres photo. Il va bien évidemment commencer avec une création toute simple pour se familiariser avec les outils puis une fois qu’il a bien appris à les manipuler, il pourra ensuite s’atteler à un projet un peu plus complexe. À noter que pour un enfant de moins de 10 ans, l’utilisation de certaines fournitures de scrapbooking comme les ciseaux cranteurs ou le massicot doit être faite en présence d’adulte pour réduire les risques d’accidents et autres petites blessures.

Développer la motricité fine de l’enfant

Le scrapbooking nécessite une réelle activité intellectuelle, mais aussi un travail habile des mains de l’enfant. Il aura à choisir et à utiliser différentes matières (cartons, rubans, papier, boutons, paillettes, strass, etc.) et à utiliser des pochoirs pour réaliser les formes que va adopter sa création. L’enfant aura également à faire un travail de découpe, de pliage et de collage pour avoir les effets voulus pour sa création (effet de vague, de puzzle, diverses formes géométriques, etc.) et utiliser des tampons encreurs, des stickers, des perles Hama ou encore des gommettes pour la décoration de l’ensemble. Tout est ici travail de superposition et cela requiert une certaine rigueur et de l’application. L’activité manuelle aide non seulement à développer la motricité fine de l’enfant, mais aussi à booster sa concentration et sa créativité.

Une fois terminée, la création devrait apporter à l’enfant beaucoup de joie, celle d’avoir réussi à créer un objet de ses propres mains. Cette satisfaction va d’ailleurs aider l’enfant à gagner en confiance en soi et en ses capacités. Il pourra ensuite choisir de l’accrocher dans sa chambre ou de l’offrir. Pour rappel, les parents doivent toujours encourager l’enfant dans ses créations, s’il reçoit un accueil enthousiaste alors il lui sera plus facile d’avoir confiance en ses talents et de s’améliorer.

Vous pouvez partager l'article surShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin