Les équipements indispensables pour faire de la moto

equipement moto

Dès lors que l’on monte sur un deux-roues, il faut penser à sa sécurité et cela passe par le port des équipements de sécurité de base à savoir un casque de moto, un blouson ou une combinaison dédiée à la pratique de la moto, une paire de bottes ainsi qu’un gant. Reste à bien les choisir, car si les équipements ne sont pas homologués alors ils ne vont pas protéger le motard en cas de mauvaise chute.

Pourquoi se protéger à moto ?

Porter une cagoule au-dessous du casque-moto peut paraitre ridicule pour certains, mais il faut savoir qu’une cagoule et un protège-cou viennent réduire le choc en cas de mauvaise chute. Il en va de même pour le port des genouillères et du blouson-veste qui compte parmi les équipements de moto-cross indispensables. Si l’on sait qu’en 2015, 18 % des motards ont péri sur les routes françaises, on est en droit de se demander s’ils ne portaient pas les protections adéquates ou roulaient à trop grande vitesse.

Les constatations de la gendarmerie des polices de la route viennent d’ailleurs étoffer l’avis, car il semble bien que 80 % des motards roulaient avec une moto de plus de 125 cm3 et certains ne portaient pas l’équipement requis. Outre les accidents de l’autoroute, les pilotes conduisant des scooters sont les plus concernés par les accidents. On peut ainsi dire qu’avoir un équipement de moto adapté peut sauver des vies puisque les pilotes et les passagers des deux-roues sont vulnérables.

Les équipements de sécurité à retenir

equipement protection motoMême si les deux-roues sont ultra-pratiques pour se déplacer sans se laisser happer par les embouteillages, il reste qu’ils sont dangereux. La moto n’a pas de carrosserie permettant de protéger son conducteur comme c’est le cas d’une voiture. Il faut ainsi penser à s’équiper des incontournables en matière de protections à moto pour réduire les blessures et autres contusions en cas de choc. Les équipements obligatoires à moto doivent être homologués, c’est notamment le cas du casque moto-cross, des gants certifiés CE et du gilet jaune. Concernant le port du casque, il est intéressant de rappeler que les pilotes de moto qui insistent à ne pas vouloir en porter sont passibles d’une amende de 750 € assortie d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire. Depuis 2016, le port de gants homologués est également devenu obligatoire. Le non-respect de cette nouvelle loi est également passible d’une amende de 68 € assortie d’un retrait de point sur le permis de conduire. Les motards doivent également avoir un gilet jaune à portée de main, à porter lors de la conduite de nuit et en cas de mauvaise visibilité de la route. Le gilet permet notamment de mieux se faire voir par les autres usagers de la route et l’absence de gilet est passible d’une amende de 11 €.

Il existe d’autres équipements non obligatoires, mais qui restent tout de même recommandés pour améliorer la sécurité du pilote et du passager, c’est notamment le cas du blouson en cuir avec sa protection dorsale qui vient protéger le haut du corps en cas d’accident. Il en est de même pour le pantalon de moto qui vient quant à elle, protéger le bas du corps. Enfin, les bottes et les chaussures de moto sont tout aussi recommandées, car elles viennent protéger les chevilles et les pieds des éraflures et des écorchures en cas de mauvaise chute.

Vous pouvez partager l'article surShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin