Comment faire garder son enfant pendant un séjour touristique?

Suivant le système scolaire, de nombreux jardins d’enfants et garderies ferment leur porte lorsque les vacances d’été commencent. Cela constitue un gros problème, notamment pour les parents qui veulent plus d’intimité et partir à la découverte des plus beaux endroits du pays. Comment faire garder ses bambins durant ces quelques jours et à quel prix? En voici les réponses.

Les centres aérés

Vous souhaitez passer un weekend inoubliable en couple ? Optez pour les centres aérés en guise d’agence de garde de nuit pour enfants malades. Mais que sont-ils exactement ? Il s’agit de centres d’accueil collectifs qui se destinent à recevoir votre boutchou pendant les vacances. Ces infrastructures permettent à 300 jeunes enfants en moyenne de profiter de plusieurs activités (sportives pour la plupart) qu’ils ne peuvent généralement pas exercer dans leur quotidien en métropole. Les petits plus : Plus il y a d’enfants, moins c’est cher. D’ailleurs, vos petits ne risqueront pas de s’ennuyer, vu qu’ils sont entre de bonnes mains. Tous les responsables sont effectivement agréés, titulaires d’un BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur).

Le babysitting

L’été est le moment propice à la détente. Néanmoins, c’est aussi l’occasion de se faire de l’argent. Donc, pour garder son enfant, pourquoi ne pas embaucher une jeune fille universitaire qui cherche un job étudiant temps partiel pour gagner un peu d’argent de poche! L’idéal serait de trouver un baby-sitter dans votre quartier même : quelqu’un en qui vous aurez confiance plutôt qu’à un parfait inconnu dont la sympathie n’est qu’apparente. N’oubliez également pas que vous profiterez de diverses aides financières de la caf.

L’assistance maternelle

Prendre les enfants en sortie d’école, procéder au repassage de leur vêtement, leur donner de quoi manger à midi … le rôle d’une entreprise d’assistance maternelle est très varié. Mais outre ces activités parascolaires et sportives, qu’en est-il pendant les vacances d’été ? Puisqu’une multitude de parents employeurs ne prennent pas congé en juin, l’assistante maternelle agréée continue son travail. Spécialisée dans la garde partagée des touts petits (de quelques mois à 3 ans), ne lui confiez tout de même pas votre petit garçon de 6 ans. Proactif, celui-ci aura de mal à passer ses heures en la compagnie de sa baby-sitter.

 

Les colonies de vacances

Les adultes ne sont pas les seuls qui ont le droit de partir s’amuser entre potes. L’idée, ici, est alors de donner le gout de l’aventure à votre enfant chéri, en l’envoyant en colonies de vacances. Ce sera un bon moyen pour vous de couper le cordon, de sorte que celui-ci devienne plus autonome. Sans parler du fait que changer de décor demeure bénéfique du point de vue psychologique. Au rendez-vous : du soleil, de la nage, de la pêche, et des tonnes de nouveaux amis à se faire. Votre enfant aura de quoi raconter à ses camarades de classe à la rentrée scolaire.

Une fille au pair

Depuis quelques années, les échanges inter nations ont fait émerger un tout nouveau mode de garde d’enfants à domicile: les stagiaires au pair. Une véritable aide à domicile, la fille au pair se chargera non seulement des tâches ménagères de votre demeure, mais s’occupera aussi de vos bambins durant tout son séjour dans votre pays. Ne travaillant pas plus de 30 heures de travail la semaine, cette expérience lui sera plus qu’enrichissante. Et en contrepartie de ces services à domicile, vous aurez à votre charge ses repas, son logement à Paris ou encore son argent de poche.

Faire garder les enfants gratis

Si toutes les solutions précitées sont payantes, il existe tout de même des alternatives pour zéro frais comme faire appel à papi et à mamie pour jouer le rôle de nounou à domicile à temps plein durant les jours d’absence. Il n’y a pas plus grand bonheur que contempler ses petits-enfants à garder. Aussi, négociez avec votre meilleure amie pour qu’elle accepte de garder vos bébés le temps de quelques jours.

 

Vous pouvez partager l'article surShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin